L’aurore, pour imaginer la République que nous voulons.

L’aurore est un lieu de réflexion et de débat, ouvert à tous les citoyens engagés. Pourquoi créer un nouveau think tank aujourd’hui ?
Parce que les crises – politiques, sociales, économiques, culturelles, sécuritaires, migratoires – s’enchaînent et souvent se conjuguent, et qu’il faut développer une vision de long terme, dégagée de l’immédiateté, pour trouver de nouvelles clés de lecture.

→ Lire
La suite

Le bloc-notes

Jean GLAVANY - 9 Fév 2021

Monsieur le Député,

J’ai pris connaissance par twitter de la question écrite que vous avez adressée au Premier Ministre relative à la subvention accordée à « L’Aurore » au moment de sa création.

Sur la forme, que j’ai trouvée pour le moins cavalière, je peux vous assurer que je vous aurais renseigné avec plaisir si vous m’en aviez fait la demande. Cela n’aurait probablement pas infléchi votre évident parti pris, mais cela vous aurait, peut-être, évité des jugements de valeurs caricaturaux et quelques erreurs manifestes qui me semblent essentiellement fondées sur les affirmations d’un article de presse qui ne concernait nullement « L’Aurore » mais le Printemps républicain. Pour votre première information, quelle que soit la proximité idéologique de certaines personnes de ces deux structures, elles sont tout à fait indépendantes l’une de l’autre : le Printemps est un Parti Politique et « L’Aurore » un think-Tank qui n’a pas pour objet de concourir à l’expression du suffrage mais de contribuer au débat d’idées. Toujours pour votre information, si je préside « L’Aurore », je ne suis pas du tout membre du Printemps Républicain : depuis bientôt cinquante ans, je n’ai appartenu qu’au Parti Socialiste et n’ai jamais envisagé, moi, d’appartenir à un autre mouvement politique.

Lorsque nous avons créé « L’Aurore » en juin 2018, c’était pour ouvrir un espace de réflexion à une Gauche républicaine et progressiste en mal d’idées, cette Gauche que vous avez quitté pour faire le choix, sans doute respectable, de rejoindre La République en Marche. Afin de disposer de quelques moyens de démarrage, pour créer un site internet et développer quelques outils de communication notamment, nous avons sollicité une aide du cabinet du Premier Ministre. Une subvention de 30.000€ nous a été accordée sur une enveloppe globale qui, je crois, dépasse les 7M€. C’est pourquoi, lorsque vous comparez les « productions » ( intellectuelles..) de « L’Aurore » avec d’autres think-tanks, je ne saurais trop vous conseiller, par honnêteté méthodologique, de mettre également en rapport les subventions qu’ils obtiennent...et la fréquence de celles-ci ! Nous avons fait le choix, nous, par volonté d’indépendance et afin de ne pas engager outre mesure la ressource publique, de nous placer à un niveau beaucoup plus modeste que des organismes qui reçoivent, chaque année eux, par le canal de Matignon ou d’autres organismes publics , soit sous forme de subventions soit sous formes d’honoraires de prestation, entre dix et vingt fois plus que ce que nous avons reçu en 2018. Toujours pour votre information, alors même que nous étions sollicités par les services du Premier Ministre, pour le renouvellement de la subvention qui semble vous préoccuper, nous avons décliné cette proposition à deux reprise en 2019 et 2020.

Je maintiens donc que l’honnêteté intellectuelle devrait conduire à comparer ce qui peut l’être.

Reste la « production » de « L’Aurore »

Au plan quantitatif, et malgré la modestie de nos moyens , nous avons publié 85 notes ou articles d’une trentaine d’auteurs différents, le plus souvent universitaires, sur des thématiques variées. Je vous invite, d’ailleurs à les consulter sur notre site www.laurorethinktank.fr, et vous aurez la confirmation spectaculaire du caractère risible de votre affirmation inutilement polémique selon laquelle « L’Aurore » serait un think-tank de soutien au gouvernement ! Si je devais me laisser aller à la même pente polémique que vous, ce dont je vous prie de bien vouloir m’excuser, je dois d’ailleurs dire que j’ai été particulièrement stupéfait de lire cette accusation, injuste j’y insiste, de parti-pris par trop pro-gouvernemental par un parlementaire.... qui s’est fait élire sous l’étiquette du parti gouvernemental !

En dehors de cette activité éditoriale, « L’Aurore » a également organisé un colloque au Sénat avec l’Association féministe « Egales » sur le thème des passions identitaires, et co-édité un ouvrage sur la crise des « Gilets jaunes » avec les Editions de l’Observatoire. Malheureusement et comme beaucoup de structures du même type, la crise sanitaire a compromis plusieurs de nos projets pour 2020 que nous avons compensé, par exemple, par l’édition d’un livre numérique de Gilles Clavreul et différents articles et tribunes dans la presse. Tels sont les faits, bien différents de vos allégations. Sachez que l’ancien Ministre, parlementaire pendant 24 ans que je suis, particulièrement sourcilleux sur l’utilisation des fonds publics, accepte assez mal les mises en cause gratuites sur ce terrain.

J’ai dit plus haut à quel point l’accusation d’allégeance au pouvoir avait quelque chose de paradoxal dans votre bouche, d’absurde compte tenu des faits et presque de risible d’un point de vue intellectuel. Il reste que de voir un parlementaire s’en prendre à un diffuseur d’idées, au seul motif qu’il ne les partage pas, a quelque chose d’assez inquiétant quant à l’idée qu’on peut se faire du pluralisme et de la qualité du débat démocratique.

Vous comprendrez, je suppose, que par respect du parallélisme des formes , je rende publique cette mise au point. Croyez, Monsieur le Député, à mes salutations bien républicaines.

Jean Glavany Président de « L’Aurore »

→ retrouver
les différentes
Bloc-notes

Événements
à venir

29.06.18 Lancement

l’Assemblée nationale, salle Colbert

Fin 2018 Fractures et dynamiques territoriales

Date et lieu à venir (4ème trimestre 2018)

Une organisation en 5 pôles transversaux, offrant des angles originaux sur les grands sujets de société.

→ Qui sommes
-nous

Pôles thématiques

Une organisation en 5 pôles transversaux, offrant des angles originaux sur les grands sujets de société.

1

Institutions, ressources et territoires

Thèmes traités :Institutions, gouvernance locale, fractures et dynamiques territoriales, services publics, transition écologique, sécurité.

2

Identités et systèmes de valeurs

Thèmes traités :Idéologies, identités, modèles culturels, laïcité, religions, discriminations.

3

Société de la connaissance

Thèmes traités :Éducation, culture, formation, recherche scientifique, digitalisation de l’information.

4

Europe et mondialisation

Thèmes traités :Politique et institutions européennes, questions internationales, défense.

5

Mutations économiques et modèle social

Thèmes traités :Économie, emploi, protection sociale, vie des entreprises, rapport au travail.

Nous soutenir

Vous voulez aider L’Aurore ? Faites un don sur la plate-forme « Hello Asso » (demande de déductibilité en cours auprès de l’administration fiscale)

→ je soutiens

Vos contributions

À venir prochainement